Mini Piou devient grand : la chambre d’Ethan

« Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. Mais peu d’entre elles s’en souviennent. »

Le Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry

 

Grandir ! Voilà ce que mon petit prince est en train de faire à merveille ! Mon rôle de maman, c’est de l’accompagner en me rappelant chaque jour ce que c’est d’être moi-même une enfant pour être au plus près de ses besoins, de ses envies et de ses frustrations. Il y a déjà tant de choses qu’il sait faire et qui me surprennent chaque jour mais il y a en aussi tant d’autres qu’il est en train d’apprendre ou même qu’il ne peut pas faire. Le guider subtilement vers la compréhension, tout en douceur, qu’il faut parfois du temps pour grandir et qu’il ne faut pas être trop pressé non plus.
Eléa, sa petite sœur est arrivée il y a cinq mois maintenant et il se pourrait bien qu’il se sente investi du devoir de grandir vite pour l’accueillir et lui montrer l’exemple.
Depuis quelques semaines, il veut absoluement nous montrer qu’il sait de plus en plus faire seul et exprime très bien ses émotions. Son caractère et sa personnalité se dessinent et c’est une nouvelle étape dans notre vie de parents aussi d’apprendre à faire avec ce qu’il devient.
Alors nous voilà replongés dans la lecture de livres et d’articles sur l’éducation positive et bienveillante dans laquelle nous avons trouvé une confirmation de nos intuitions premières. Prendre le temps de lui expliquer le pourquoi du comment sans se mettre en colère, sans crier, faire en sorte de ne pas frapper, ni punir, ne pas utiliser de mots comme méchant ou caprice. Il y a tant de blogs qui en parle comme Maman Zen*, ou Cool Parents make Happy Kidset sur lesquels on peut trouver de bons conseils et des exemples d’expériences qui parlent à tous les parents. C’est très évident et simple en théorie mais de temps en temps les bêtises de nos minis sont telles, et le moment de la journée si mal choisi, que ce n’est pas toujours aussi facile de composer tous ensemble sans heurts. Alors mieux vaut en rire aussi et se rappeler de l’amour qui nous unit pour oublier les moments de conflits inhérents à la vie de famille.
Alors nous voilà parents d’un petit garçon de 2 ans qui affirme un non permanent et cherche à grandir tout en restant petit, oscillant entre des moments où il veut faire « tout seul » et d’autres où il aime être porté comme un bébé. Faire évoluer les espaces dans la maison pour l’adapter au mieux à ses besoins est un moyen de grandir en même temps que lui.
Oui, selon nous, notre devoir est de grandir aussi en tant que parents à côté de nos enfants. C’est d’ailleurs ce qu’il y a de plus passionnant pour nous de concevoir notre éducation comme étant en perpétuelle mouvement.
Nous lui avons donc préparé, avant l’arrivée d’Eléa, une jolie chambre de « grand » qu’il a tout de suite adoptée oubliant son petit lit à barreau de « bébé » le laissant volontiers à sa petite sœur.
Nous avons conçu sa chambre de façon à ce qu’elle représente un espace de cocon avec son lit cabane (que vous pouvez trouver ici*. Super service, livraison rapide, on peut choisir les options telles que la taille du lit, la hauteur des pieds…) et un coin jeux où tout lui est accessible et à portée de main. Nous avons installé des rangements à sa hauteur (qui viennent de chez Ikea) qui lui permettent de choisir ses jouets et de les ranger aussi en suivant la méthode Montessori qui nous inspire depuis sa naissance.
La plupart des doudous et coussins de son lit, sont des modèles que j’ai confectionné avant la naissance d’Ethan comme les doudous Papa Poule et Maman Poule, les doudous Pious, Renards et Lapin ainsi que les coussins nuages que je lui ai fabriqué pour son tour de lit de bébé et qui sont encore assez cohérent dans ce lit cabane pour le protéger des contours en bois. Il y aussi le mobile en feutrine que j’ai terminé juste avant d’aller à la maternité. Et puis pleins d’autres jouets, livres et figurines qui viennent peupler sa chambre de « grand » : comme le clown* Pompon Pétillant, le lapin* musical les Juliettes, le tricotin réalisé par ma jolie Lilou qui tient le blog « Les chats font pas des chiens »*, le trophée Eland’Anne-Claire Petit, la magnifique voiture Baghera*.
*Cliquer sur le lien

* Cliquer sur le lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *